LA CHANTERELLE EN TUBES
Cantharellus tubaeformis

Description :
La chanterelle en tubes comme son nom l’indique est un petit champignon en forme de tube ou de trompette. Son chapeau est brun et a une teinte jaunâtre ou grisâtre. Le pied est assez fin, creux et de couleur jaune. Sous le chapeau, les plis espacés décurrents sont de couleur gris-jaune et ressemblent à des lames.

Espèces proches :
La face inférieure de Cantharellus aureum, rappelant la chanterelle en tubes, est plissé vers le bas. La Cantharellus aureum se rencontre uniquement aux endroits plus luxuriants et humides que la chanterelle en tube. La Cantharellus aureum est un excellent champignon à cuisiner.

Habitat :

La chanterelle en tubes est répandue en Finlande méridionale et centrale. Elle est présente dans les forêts à mousse, souvent dans les forêts de sapins, mais également dans les forêts mixtes. En général, elle pousse en grands regroupements aux mêmes endroits d’une année sur l’autre. Au départ, le cueilleur de champignon peut avoir du mal à en trouver, car elles poussent profondément enfoncées dans la mousse. Aux bonnes années de récolte, on en trouve de plus grandes quantités que la chanterelle qui fait partie de la même famille.

Période de récolte :
La chanterelle en tube pousse relativement tard en automne, de septembre à novembre.

Utilisation :
La fine chaire de ce champignon le rend adapté pour le séchage et la congélation. Le séchage maison réussit bien. Au congélateur, les champignons conservent bien leur valeur nutritionnelle, mais le goût risque de s’altérer. La chanterelle en tubes peut être sautée à la poêle, congelée ou marinée telle quelle. La chanterelle en tubes est très riche en vitamine D. En hiver, l’utilisation des champignons permet d’assurer d’une manière naturelle les besoins en vitamine D pour la population.